Habitat

L’habitat que l’on propose à son lapin de compagnie a un impact aussi important que l‘alimentation sur sa santé et son bien-être.
Sur cette page, vous trouverez tout les conseils pour bien vivre avec votre Boule de Poils !

Habitat à l'état sauvage

A l’état sauvage, le lapin de garenne (dont est issu le lapin domestique) est un animal sociable qui vit généralement en colonies de 5 à 7 individus en moyenne mais aussi parfois seulement en couple. Son habitat se compose d’un terrier, formé d’un réseau de galeries sous-terraines et pouvant être relié à d’autres terriers, que l’on nomme garenne ( d’où son nom de lapin de garenne ) ainsi que d’un territoire assez vaste. Pour creuser son terrier, le lapin choisit préférentiellement un talus à l’abri de l’humidité, où le sol est suffisamment meuble, à proximité d’une prairie afin que sa subsistance soit assurée. Son territoire est délimité par le marquage de crottes odorantes et d’urine. Le lapin est sédentaire, il s’éloigne peu de son terrier qui lui offre la protection nécessaire contre ses prédateurs grâce à ses multiples entrées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lapin domestique

 

Les aménagements​

  • La cage et/ou parc 

 

  • La sécurisation 

Les accessoires

  • une cabane  

  • des tapis en nombre 

  • un bac litière

  • Un râtelier à foin ou un bac à foin

  • Des gamelles 

  • Biberon ou gamelle d'eau

  • Des tunnels et jeux

lapin-garenne-4.jpg
46d9b9ecf5be943d615232305f3ac425.jpg